Tour & Taxis Brussels
29 & 30 mai 
2024

A@W Newsletter

Russell Potter, plongée dans l’esprit d’un architecte

14 septembre 2023

Créativité, solides connaissances techniques et capacité à mener plusieurs tâches de front, les architectes ont toute une panoplie de talents, qui en font des professionnels polyvalents. Mais qu’est-ce qui les inspire ? Qu’est-ce qui les motive ? Et comment concrétisent-ils leurs visions ? Dans cette nouvelle série d’articles, nous abordons les passions et les défis du métier avec quelques-uns des esprits créatifs d’aujourd'hui. Nous commençons par le Britannique Russell Potter, cofondateur du studio SODA, basé à Londres. Il nous parle de la vision à l’origine de ce studio, détaille quelques-uns de ses projets passés et actuels et aborde l'influence de différentes disciplines artistiques.


Les architectes Russell Potter et Laura Sanjuan ont fondé ensemble l’atelier SODA Studio en 2012. Ils sont animés par une vision commune : éliminer la hiérarchie dans le processus de conception. "Nous aspirions à une plateforme où chacun(e) aurait voix au chapitre", explique Russel Potter, “et nous voulions aussi tout simplement travailler avec des gens avec qui nous avons des affinités. Avoir une bonne entente avec nos clients est important pour nous."

 


Pour le Sessions Arts Club, SODA a transformé un palais de justice du 18ème siècle en club moderne. © Beth Evans

 

"L'inspiration ne vient pas seulement de l'environnement bâti, mais aussi d'autres disciplines artistiques, qu'il s'agisse de musique, de mode ou de peinture", affirme Russel Potter. “Le Sessions Arts Club en est un excellent exemple. Ce 'havre pour esprits créatifs' est situé dans l’ancienne salle à manger des juges, au cœur d'un ancien palais de justice du 18ème siècle.”

 

Un siècle plus tard, SODA a apporté une touche de légèreté à ce magnifique bâtiment ancien. SODA a également rejoint le comité musical du club pour s'assurer que la ‘playlist’ et les œuvres d'art accompagnent parfaitement l'expérience architecturale. Pour les traitements typographiques, SODA a choisi de rendre hommage à la littérature du 19ème siècle – le bâtiment Old Sessions House figure en effet dans le roman Oliver Twist de Charles Dickens – en utilisant des techniques analogiques telles que l’impression typographique et une signalisation peinte à la main.

 


L’enseigne du Raymond Revuebar a été restaurée dans le cadre du projet Walker's Court.  © Jack Hobhouse

 

Le projet Walker's Court à Soho rend également hommage à un art différent, la comédie et le théâtre. Pour cela, SODA s’est servi de l'histoire locale du quartier comme source d’inspiration. Le studio a réalisé toute une série d'espaces, parmi lesquels le Boulevard Theater, plusieurs boutiques, diverses boîtes de nuit et bars, des appartements résidentiels et des bureaux sur le toit. Un pont de verre de deux étages relie les deux versants du projet, abritant la billetterie du théâtre et un bar. Au sud, l'enseigne du légendaire night-club Raymond Revuebar a été remise à l’honneur.

 


L'espace extérieur, ouvert au public, vient revitaliser le projet de bureaux Sierra Quebec Bravo sur l’Ile aux Chiens. © SODA Studio

 

Sur l’Ile aux Chiens, dans l'est de Londres, SODA a travaillé sur le projet Sierra Quebec Bravo, un immeuble de bureaux de 13 étages, pour le promoteur General Projects. "Il a un design plutôt atypique par rapport à la typologie des autres immeubles de bureaux du quartier", contextualise Russel Potter, faisant référence à Canary Wharf, situé à proximité, et à d'autres bâtiments plus sérieux.

 

Pour cette rénovation, SODA a choisi une palette de matériaux et de couleurs ludique, donnant un côté chaleureux aux différents espaces. En plus d'un espace de coworking contemporain, le projet comprend un café au rez-de-chaussée et, conformément au volet bien-être inclus dans le projet, un espace de fitness au sous-sol et une rampe d'accès pour les vélos. La grand fresque murale couvre toute la hauteur de l'extérieur. Elle s'inspire du camouflage ‘dazzle’ utilisé autrefois par les militaires pour distraire leurs ennemis à l'aide de motifs audacieux. Avec ses coussins sur les sièges extérieurs et une profusion de plantations, ce projet redynamise également l'espace public.

 


Cette installation de 2021 exposée en Belgique est le fruit d'une collaboration avec le graphiste Anthony Burrill. © Boumediene Belbachir

 

En 2021, le site C-Mine à Genk a accueilli une installation du travail du graphiste Anthony Burrill. Encore un projet qui vient souligner l’esprit de collaboration qui anime le studio SODA. Russel Potter a rencontré Anthony Burrill lors d’une campagne de crowdfunding pour un livre. Potter s’est ensuite rendu jusqu'au studio de Burrill dans le Kent, où est née l’étincelle créative, illustrant ce que peut donner la rencontre entre deux designers.

 

 Cet article est une traduction retravaillée par Jan Hoffman d’un article d’Helen Parton

Russell Potter, plongée dans l’esprit d’un architecte
Retour à l'aperçu

A@W Newsletter

Tenez-vous informé(e) et abonnez-vous à notre newsletter mensuel!

>> S‘abonner

Intéressé(e) par de la visibilité dans notre newsletter ?

>> Cliquez ici !

En collaboration avec

 

 

 

Design & Plan

Partenaire média

Media